jeudi 17 août 2017

Tourbillons briochés noisettes, Nutella et chocolat blanc.

Bonsoir à tous, je sais pas chez vous, mais en Belgique la météo n'est vraiment pas clémente du tout. On vit un vrai temps automnale, en plein été! Et moi, ce temps-ci, ça me donne juste envie de rester au chaud sous les couvertures à regarder de bons petits films et surtout de manger des bonnes pâtisseries au chocolat, tout juste sorties du four! 
J'ai donc eu l'idée de réaliser des brioches tourbillons fourrées au chocolat blanc et à la célèbre pâte à tartiner à la noisette. Vous pouvez facilement modifier le nutella par une autre pâte à tartiner (comme du spéculoos par exemple, c'est une très très bonne association avec le chocolat blanc). 

Sans plus tarder, voici la recette: 
Ingrédients pour 8 brioches:

350gr de farine 
70gr de beurre fondu
1 cuillère à soupe de levure de boulanger déshydratée
40gr de sucre en poudre
175ml de lait 
une pincée de sel
2 cuillères à soupe de nutella 
50gr de chocolat blanc 
Des noisettes concassées
1 œuf pour la dorure

Préparation:

Dans le bol de votre robot pétrisseur, versez le lait à température ambiante, le beurre fondu, la farine, la levure, le sucre et la pincée de sel. Pétrissez à faible vitesse pendant 1 minute, ensuite pétrissez en vitesse 3 jusqu'à ce que la pâte forme une boule homogène. Elle doit paraître un peu lisse et élastique. Couvrez ensuite le bol du robot et laissez pousser durant 1h-2h dans un coin "chaud". 
Quelques minutes avant d'utiliser votre pâte, faites fondre le nutella ainsi que le chocolat blanc au micro onde. (Vous pouvez utiliser une pâte à tartiner au chocolat blanc type Kwatta si vous le désirez). Une fois que c'est fondu, laissez un peu refroidir et pendant ce temps, étalez la pâte en rectangle sur 3-4mm et enduisez la surface de la pâte de nutella et de chocolat blanc. Personnellement, je commence par le chocolat blanc (plus liquide) ensuite je mets le nutella par dessus. Parsemez les noisettes concassées par dessus et repliez les bords de la pâte vers le centre, puis de nouveau repliez en deux. Etant donné que le nutella et le chocolat blanc sont un peu chauds, vous aurez une pâte très, trop souple pour la retravailler tout de suite. Je vous conseille donc de laissez refroidir un peu afin d'avoir une pâte plus facile à travailler. (vous pouvez filmer la pâte et mettre une dizaine de minutes au réfrigérateur).

Quand la pâte a refroidi, aplatissez de nouveau la pâte en rectangle (forme de départ), vous risquez d'avoir un peu de chocolat qui sort mais ce n'est pas grave.
Après avoir étalé votre pâte, découpez des lanières de plus ou moins 3cm de large, vous pourrez normalement en faire entre 8 et 10. Une fois les lanières obtenues, entaillez chaque lanière dans la longueur, le dessus doit rester soudé sur plus ou moins 2 cm, ensuite commencez à entailler, jusqu'au bout de la lanière. Torsadez ensuite la lanière de gauche avec la lanière de droite (comme une tresse à deux brins), et puis enroulez le tout comme un escargot.
Faites la même manœuvre pour chaque lanières et posez chaque tourbillons sur une plaque allant au four couverte de papier sulfurisé après quoi vous les laisserez lever une trentaine de minutes. Pendant la levée des tourbillons, préchauffez votre four à 180°C. 
Battez l’œuf et badigeonnez-en sur chaque tourbillons puis enfournez pour 15-20 minutes (dépendant de votre four). 
A déguster à la sortie du four. Pour les plus gourmands, vous pouvez réaliser une petite sauce chocolat blanc ou tout simplement tremper la moitié du tourbillon dans du chocolat blanc fondu. Cela donnera une autre texture à la brioche! 

Bon appétit!

mardi 8 août 2017

A la découverte du Népal part I.

Comme je l'avais déjà dit dans un ancien article, nous sommes partis mi-mars de Bruxelles en direction du Nepal. Je vais vous expliquer aujourd'hui les démarches faites pour obtenir un visa de séjour et combien cela nous a coûté. Je vais séparer ce voyage en plusieurs parties car nous sommes restés un mois là bas et avons fait le trek de l'anapurna, cela va donc prendre  du temps de tout vous raconter. Nous avons réservé nos billets d'avions via le site web Edreams (site web qui recherche les meilleurs offres à travers un tas de compagnies aériennes) et le billet d'avion nous a coûté un peu plus de 400 euros chacun juste pour l'aller. 

A notre arrivée à l'aéroport nous avons du remplir plusieurs documents afin d'obtenir notre visa. Cette étape vous prendra au minimum une demi heure car la plupart des gens font leur visa sur place aussi. Il faut se munir d'une photo d'identité qu'ils garderont. Le prix du visa pour 30 jours coûte 40$ (+/- 35euros).
La prochaine étape est de sortir de l'aéroport afin de nous rendre dans le centre de Kathmandou. Nous avions réservé un hôtel situé dans Thamel pour les deux premières nuits. Afin de payer le bus qui nous y emmènera, nous avons du échanger un peu d'argent à l'aéroport (chose que nous ne faisons normalement jamais car nous y perdons malheureusement toujours beaucoup trop au niveau du taux de change!). Le minimum pour échanger était de 20 euros. Nous n'étions déjà pas ravis de devoir échanger autant là bas. Mais quelle fut notre surprise lorsque nous nous rendons compte que dès notre arrivée les arnaques commencaient déjà.. En réalité, au moment de nous donner les roupies, mon compagnon fait mine de recompter ce que l'homme lui avait donné et à ce moment, ce dernier (sans même lui avoir encore dit quoi que ce soit) a tenté d'expliquer en anglais qu'il s'était trompé en faisant le change et nous a rendu des roupies (il avait tenté de nous arnaquer de la moitié de la somme!). Pensez donc toujours à faire le calcul vous même au préalable afin de savoir combien vous devez avoir et recomptez toujours ce qu'on vous donne avant de quitter l'endroit car en terme d'arnaques je pense qu'ils sont experts! 
Cette épreuve passée, nous prenons donc le bus. Un bus qui chargera jusqu'au bout malgré le fait qu'il soit rempli.. Si il pouvait mettre des gens sur le toit il le ferait. Nous avons fait une jolie rencontre durant ce trajet de bus, un Népalais très sympathique qui nous aidera par la suite à trouver notre hôtel. 
Avant de parler de l'hôtel, je parlerais de l'atmosphère que nous avons ressentie en arrivant dans les rues de Kathmandu. Première chose frappante, la saleté! On se rend compte que la poussière jonche les routes, les trottoirs, l'air.. Il y fait presque irrespirable. On peut également remarquer un voile de pollution dans le ciel. 
Malgré cela, on se met dans l'ambiance de la ville et essayons de positiver. L'arrivée à l'hôtel ne fut pas une bonne surprise. La propreté est vraiment déplorable. Les matelas de nos deux minuscules lits sont en réalité des planches en bois avec un semblant de matelas de 15 cm de profondeur. L'internet y est catastrophique (cela n'est pas dramatique, mais lorsque vous en avez besoin pour faire des réservations pour les prochains jours, cela peut s'avérer problématique). Mais on relativise, ce n'est que pour deux nuits et nous partons ensuite pour le trek de l'annapurna... (Nous étions bien au courant des conditions de vie au Népal, mais nous nous attendions à un peu mieux comparé au prix payé pour cet hôtel car 10€ par nuit dans ce pays est déjà beaucoup!)

Malheureusement, malgré notre positivité, les deux nuits passées là bas ont été un réel calvaire. L'hôtel était en réalité situé juste au dessus d'un café "branché" qui mettait la musique à un niveau vraiment très élevé. On pouvait entendre distinctement la musique de notre chambre. Nous avons même eu droit à un petit concert-karaokè privé.. Hum. Le nom de cet hôtel est: l'hôtel Nana, situé au cœur de Thamel (les photos vues sur Booking sont totalement fausses comparé à la réalité des chambres et de l'hôtel en lui même!). Je vous le déconseille très fortement si vous désirez passez de bonnes nuits de sommeil avant d'entreprendre un trek. Par contre si vous aimez faire la fête et vous amuser, alors pourquoi pas. Vous pouvez apprécier l'ambiance du café à disposition. 

Côté nourriture, je vous conseille de vous éloigner des rues principales de Thamel si vous voulez bien manger ET à un prix correct. Nous sommes allés le premier jour dans un restaurant qui paraissait propre. Malheureusement la qualité  de la nourriture n'y était pas. Le prix étant exorbitant pour très peu dans l'assiette et pas très goûteux. Pas grand chose proposé à la carte. Un Dal Bhat coûtant 500 roupies quand on savait pouvoir en trouver dans les 150-200 roupies grand max.
On va dire que nos premiers jours à Kathmandou ne fut pas extraordinaires, mais on se dit que c'est du au fait que c'est la capitale. Que les visites dans les petits villages et surtout le trek se passeront différemment.. 
Le lendemain, nous avons décidé de nous ballader un peu dans Kathmandou et de nous écarter du centre de Thamel, nous ne savions pas trop où aller pour manger, décus de notre repas de la veille, nous voulions à tout prix éviter le même type de restaurant. Nous avons eu la chance de sympathiser avec un commerçant qui nous a conseillé un petit bar (propreté de nouveau très douteuse mais là bas il faut arriver à faire abstraction de ça), nous avons eu une super surprise car le repas était vraiment très bon, nous avons pris le célèbre Dhal Bat, il ne nous a coûté que 150 roupies et il était très savoureux (en revanche pour les intestins sensibles, attention aux piments). 
Nous sommes aussi partis faire les papiers necessaires pour le trek (je vous expliquerai tout en détails concernant ce point dans un prochain article). Une fois tranquille côté papiers, nous avions vraiment envie de voir des singes, c'est donc tout naturellement que nous sommes partis en direction du temple Swayambhunath situé sur les hauteurs de Kathmandou. Nous avons pu voir des singes bien avant d'arriver au temple. C'était un moment magique de se retrouver si près d'eux. Ils se cachaient dans une petite rue piétone, devant une école maternelle, les enfants étaient amusés de nous voir admirer les singes, mais aussi de voir deux personnes si différentes d'eux. 
Pour accéder au temple, vous devrez monter de nombreuses marches, sur le chemin, beaucoup de vendeurs ambulants nous accostent pour tenter de nous vendre tout et n'importe quoi. Il faut être très sec pour leur faire comprendre que cela ne vous intéresse pas car ils ne comprennent pas vite lorsque l'on dit non! 

Beaucoup de crasses sont jetées sur les côtés des escaliers. Des chiens errant jonchent le sol comme morts. Les Népalais ne s'occupent pas vraiment des chiens et les laissent crever de faim. Vous découvrirez des centaines de singes, de toutes les tailles. Si vous désirez photographier des fidèles de l'endroit, ils vous demanderont de l'argent en échange. Nous avons eu le cas et ça enlève la magie du lieu. Une fois arrivés tout au dessus, un garde nous informe qu'il faut payer si nous souhaitons rentrer. Le prix étant de 200 roupies (juste pour les étrangers) les népalais ont l'entrée gratuite. 
Le prix est démocratique, nous payons donc et décidons de découvrir ce temple majestueux. Nous avons eu droit ce jour là à un rassemblement de jeunes népalaises qui nous ont offert une danse. Nous avons passé un beau moment malgré la pollution dérangeante. 
Après ce jour complet, nous sommes rentrés à l'hôtel pour reprendre une bonne douche à moitié chaude car le jour suivant nous partions très tôt en quête de l'Annapurna, périple à suivre dans un prochain article.


samedi 5 août 2017

La recette des vraies gaufres de Liège.

Tout bon Belge qui se respecte connaît la gaufre de Liège. La vraie! On en est tous fan. Et même les touristes l'adorent lorsqu'ils la goûtent! 
Sans plus attendre je vous présente ici la recette. Vous pouvez les faire natures ou les recouvrir de chocolats pour plus de gourmandises...

Ingrédients pour 15 gaufres:

500gr de farine de blé 
250cl de lait 
125gr de beurre mou 
1 sachet de levure déshydratée de boulanger 
5 cuillères à soupe de sucre roux
1 demi cuillère à café de sel 
2 gros oeufs 
1 bonne cuillère à café de cannelle
Du sucre perlé 
Préparation: 

Dans le bol de votre robot, versez la farine mélangée à la levure de boulanger, le lait, les oeufs, la cannelle, le sel et le sucre. Pétrissez le tout jusqu'à ce que la pâte forme une boule. Une fois fait, ajoutez le beurre mou en plusieurs fois. Pétrissez de nouveau plus ou moins 5 minutes. Couvrez ensuite la pâte d'un torchon, et laissez la pousser durant 3 heures minimum. (La texture de la pâte est collante!).

Une fois que la pâte a doublé de volume, ajoutez plusieurs poignées de sucre perlé. Vous pouvez en mettre en grande quantité car plus il y aura de sucre et plus il va caraméliser à la cuisson. Mélangez bien pour qu'il y ait du sucre dans toute la pâte. 
Retirez ensuite de la pâte des boules de taille moyenne et posez les sur une plaque de cuisson garnie de papier sulfurisé. Laissez ensuite reposer durant 20 minutes car les boules vont encore pousser. 
Faites chauffer le gaufrier avec un peu de beurre afin que les gaufres ne collent pas à l'appareil après cuisson. Placez ensuite une boule dans chaque moule et faites chauffer durant 5 minutes minimum (tout dépend de chaque gaufrier. Vous devez vérifier la cuisson de temps en temps en ouvrant l'appareil. Les gaufres doivent être dorées, un peu caramélisées). 

Pour un côté plus gourmand, faites fondre du chocolat blanc ou au lait, au bain marie et nappez la surface de chaque gaufre. Bon appétit!

jeudi 27 juillet 2017

Bretzels maison.



Bonsoir tout le monde, aujourd'hui j'ai décidé de vous présenter une recette que j'adore particulièrement. Etant enfant, j'adorais manger ces petits biscuits salés que l'on propose souvent pour l'apéro. En forme de Bretzels... Je suis sûre de ne pas être la seule à aimer ça! 
Alors si vous aimez ces biscuits et adorez le pain. Cette recette est faite pour vous. Les bretzels sont un mix de pain et de biscuits salés. 

Ingrédients pour 6 gros Bretzels: 

150ml d'eau 
150ml de lait à température ambiante
500gr de farine de blé 
45gr de beurre 
1 sachet de levure déshydratée de boulanger 
1 cuillère à café de sel
une grosse poignée de gros sel
50gr de bicarbonate de soude 


Préparation: 

Versez la totalité de la farine ainsi que la levure dans le bol de votre mixer. Ajoutez ensuite le beurre ramolli, le sel fin, l'eau ainsi que le lait. 
Pétrissez à vitesse moyenne pendant 5 minutes minimum. Jusqu'à ce que la pâte forme une boule homogène. 
Couvez le bol d'un essuie propre et laissez pousser la pâte durant 3 heures minimum. Pour accélérer l'action de la levure, vous pouvez placer le bol au dessus d'un four préchauffé ou près d'un radiateur. 


Une fois la pâte levée, faites porter à ébullition une casserole d'eau avec le bicarbonate de soude et une cuillère à café de sel fin. Séparez la pâte en plusieurs petites boules de même taille et roulez chacune d'elles sur le plan de travail afin de faire de longs boudins. Essayez de les faire assez fins afin de pouvoir former les Bretzels car à la cuisson la pâtes prendra du volume et si vous faites des boudins trop épais, la forme du Bretzels ne sera plus la même. 
Cependant, vous pouvez très bien faire la forme que vous souhaitez. Des cercles, des coeurs.. Une fois que vous avez formez vos Bretzels, plongez chaque Bretzels dans l'eau bouillante durant 30-45 secondes plus ou moins. Ils doivent remonter à la surface. 

Une fois l'opération faite pour tout vos Bretzels.Préchauffez votre four à 210°C et mettez du papier sulfurisé sur la plaque de cuisson de votre four et espacez suffisamment les Bretzels car ceux-ci gonfleront durant la cuisson. Parsemez de la fleur de sel sur chaque Bretzels et enfournez pour 15-20 minutes dépendant de votre four. Surveillez la cuisson. 





dimanche 9 juillet 2017

Gaufres gourmandes pour un petit déjeuner sans culpabilité.


Bonjour tout le monde, l'été est bel et bien là et on essaye tous de faire attention à notre alimentation afin de se sentir bien dans son corps pour les vacances. Mais nous sommes tous de grands gourmands dans l'âme. Moi la première. C'est pourquoi j'ai décidé aujourd'hui de vous proposer des gaufres gourmandes pour vos petits déjeuner, ici je les ai faites natures mais il vous est possible d'ajouter une banane, des noix, amandes dans la pâte.

Ce qui est génial avec ces gaufres c'est l'apport nutritionnel. Composés de bons aliments vous pourrez les déguster sans aucune culpabilité et vous avez même l'occasion de les garnir de fraises ou autres fruits juteux. Voici sans plus attendre la recette ultra rapide:

Ingrédients pour deux gaufres:

120gr de flocons d'avoine
140ml de lait
1 cuillère à café de miel
1 gros oeuf entier
Une pincée de cannelle ou extrait de vanille selon vos goûts
Huile de coco pour le gaufrier



Préparation:

Mixez les flocons d'avoine afin que vous obteniez une sorte de poudre fine. Une fois cela fait, ajouter le lait, le miel, l'oeuf et la cannelle dans le blender et mixez le tout ensemble. (Si vous désirez mettre de la banane dans la préparation, mixez la avec le reste des ingrédients, si la pâte est vraiment trop épaisse, ajoutez du lait).

Une fois la préparation homogène, huilez votre gaufrier et laissez le chauffer un peu. Une fois l'appareil chaud, versez la préparation et faites chauffer pour 5 minutes plus ou moins (tout dépend de votre gaufrier).

Une fois cuites, vous pouvez agrémenter ces jolies gaufres avec des morceaux de bananes, saupoudrer de cannelle ou de miel. Bon appétit et à bientôt!

dimanche 2 juillet 2017

Je vous emmène à Porto.

Début de cette année nous sommes partis une semaine au Portugal, direction Porto. Nous sommes partis fin février et nous avons eu la chance d'avoir une semaine très ensoleillée. 
Nous étions déjà allé au Portugal il y a deux ans, à Lisbonne, j'avais beaucoup aimé l'ambiance de ce pays, la sympathie des gens. Tout est prospère à faire de belles photos là bas, autant à Lisbonne qu'à Porto. 
Si vous envisagez aussi de vous envoler vers Porto, cet article pourra certainement vous plaire. Je vais vous parler ici du budget, de l'aspect pratique pour se déplacer une fois sur place et comment se rendre à partir de l'aéroport dans la ville. 
Nous avons réservé notre billet via Ryanair, qui reste une bonne compagnie niveau prix. Ce qui nous a coûté 85€ par personne aller-retour au départ de Charleroi. Pour nous loger nous avons fait le choix de privilégier un appartement, ce qui nous permettait de cuisiner et d'avoir un bel espace avec balcon. Nous avons choisi l'établissement "Serviced Apartments Boavista Palace" trouvé sur Booking.com, l'appartement que nous avons eu était absolument charmant. Très bien décoré, spacieux et très propre. Le personnel à l'accueil est très sympathique et aidant! 
Nous avons même eu un accès à une petite salle de sport (ne vous attendez pas à une grande salle remplie. Mais un tapis de course ainsi qu'un vélo d'appartement sont mis à disposition. Un banc de musculation avec des haltères sont aussi compris dans la salle). C'est un plus qui fait toujours plaisir pour les amateurs de fitness. Surtout lorsque l'on est dans un pays où on mange bien pour pas cher, le sport peut être un allié (lol). Cela nous a coûté 54€ la nuit pour deux. Ce qui est plus que raisonnable pour le logement que nous avions et la location. 
Cependant, il est possible de se loger pour moins cher, je conseille le site Booking qui reprend un vaste choix et pour tous les budgets. 
Une fois arrivés, nous avons opté pour le métro afin de nous rendre à l'appartement, beaucoup de panneaux indiquent l'endroit où se rendre. Vous devrez prendre un ticket à la machine située à l'entrée du quai, cela vous coûtera 1,10€ si mes souvenirs sont bons. Voici un site qui vous donnera de plus amples informations concernant le métro et les endroits couverts par celui-ci.











Une fois installés dans notre appartement, nous avons décidés de partir dans le centre de Porto. Pour ce faire nous avons décidé de marcher plutôt que de prendre le tram. La distance à partir de l'établissement Boavista n'est pas très longue. Comptez 20 minutes pour vous rendre au bord du Douro. Nous avons pris le temps de nous asseoir face au Douro, de contempler le passages des bateaux, le mythique pont Luis I. De nombreux restaurants vous permettent de prendre un verre au bord de l'eau (vous devrez mettre le prix pour avoir cette belle vue). Nous avons plutôt opté pour de petits restaurants dans la ville, vous en aurez pour votre argent et c'est beaucoup plus typique. 

Nous avons eu un accès gratuit à une des nombreuses caves de Porto situées de l'autre côté de l'eau, à Vila Nova de Gaia, grâce à notre réservation à l'établissemnt Boavista. Nous avons simplement parlé de visiter une cave à Porto au charmant monsieur de l'accueil et celui-ci nous a gentiment donné la carte de la cave Churchill. Une fois sur place, nous avons dit où nous logions, cela nous a permis de ne pas payer la visite. Et nous avons même pu déguster les différents Porto. Cette visite fut vraiment sympa et nous avons même eu la chance d'avoir une personne qui parlait le Français pour nous faire la visite.




Ayant du beau temps, nous avons aussi décidé de nous rendre au phare de Porto, à pieds de nouveau, ce qui nous a permis de faire une belle balade au bord de l'eau. Ce fut très agréable! 
Une fois arrivés sur place, vous pouvez distinguer deux phares différents. Ce qui rend ce lieu encore plus unique. 
Il y avait un énorme vent et l'eau était déchainée. Nous avons eu droit à une petite douche en nous rendant à la pointe du phare. Mais ça en valait la peine car nous avons pu faire de chouettes photos et nous poser là bas au calme tous les deux, ça n'a pas de prix. Nous avons passé un des meilleurs moments là bas. 

De nous rendre la bas nous a permis de nous éloigner un peu du centre et de découvrir d'autres endroits. Pour un côté plus typique, vous avez la possibilité de prendre le Tram, ça reste représentatif du Portugal!! Personnellement nous adorons marcher donc nous avons pris la décision de ne pas prendre le tram pour retourner au centre.





Nous avons aussi fait une journée "shopping", nous avons décidé pour ce faire de nous rendre dans plusieurs galeries commerçantes; Norte Shopping fut le plus grand et plus beau centre commercial de Porto. Situé à quelques stations de métro de notre logement, ça ne coûte pas grand chose de vous y rendre. Si vous décidez de rester dans le métro jusqu'au terminus, cela vous permettra de découvrir le stade de Porto. Juste à côté se trouve également un autre centre commercial; Alameda Shopping.
Sinon la rue commerçante de Porto est la rue Catarina. Vous y retrouverez un tas de boutique connues ainsi que des petits magasins propres au Portugal.




Nous nous sommes écartés de Porto à deux reprises, pour ce faire nous avons pris le train. Si vous désirez vous aussi prendre le train au départ de Porto, rendez-vous à la gare et prenez un ticket aux guichets adéquats. Certains employés parlent même le français. Le coût n'est pas trop élevé pour la distance parcourue. 
Un jour nous avons jeté notre dévolu sur la ville d'Aveiro (appelée la petite Venise). Vous découvrirez pourquoi en vous y rendant! Nous avons été charmés par cette petite ville. Le centre de la ville n'est pas trop éloigné de la gare, ce qui vous permet de tout faire à pieds. 
Par contre petit bémol concernant la nourriture là bas, tout est tellement touristique qu'il est difficile de trouver un bon restaurant typique ayant de la place (et pourtant nous n'étions même pas en saison). Vous risquez de ne trouver que des attrapes-touristes qui vous coûteront un pont pour pas grand chose!




Un autre jour nous sommes partis vers Guimaraes, ce jour là il faisait malheureusement un peu plus gris là bas. Cependant nous avons pu profiter d'une belle balade dans la ville. Vous découvrirez une magnifique église: Igreja de Nossa Senhora da Consolação e Santos Passos. En vous éloignant un peu, lorsque vous vous retournerez pour la regarder de nouveau, vous verrez une belle prise de vue pour vos photos grâce à l'entretien du petit "jardinet" faisant face à l'église. 

Si vous n'avez jamais goûté les Pasteis De Nata, je vous conseille vivement de le faire là bas. C'est une petite pâtisserie Portugaise. C'est un pure délice, surtout lorsqu'ils sont encore un peu chauds! Ne partez pas non plus sans avoir mangé la savoureuse croquette de Morue! Même si vous n'êtes pas amateurs de poissons, vous vous devez de goûter cette spécialité! C'est gourmand et succulent!



J'espère que cet article vous aura plu et vous aura donné envie de découvrir Porto ou au moins le Portugal! Si vous avez des questions, n'hésitez pas à me contacter via mail ou à laisser un commentaire. A bientôt pour de nouvelles aventures gourmandes.